Effets des facteurs affectivo-motivationnels et métacognitifs sur l'engagement cognitif en cours d'anglais LV1 chez les BTS Industriels : approches transversale et longitudinale

Longis McMillan, Karine (2019) Effets des facteurs affectivo-motivationnels et métacognitifs sur l'engagement cognitif en cours d'anglais LV1 chez les BTS Industriels : approches transversale et longitudinale. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Karine.Longis McMillan_these_6000.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Effects of affectivo-motivationnal and metacognitive variables on the cognitive engagement of Industrial BTEC students in FL English classes: transversal and longitudinal approaches
Creators: Longis McMillan, Karine
Directeur de recherche: Huet, Nathalie
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Cognition, Langues, Langage, Ergonomie - CLLE
Diplôme: Doctorat en Psychologie
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Sciences cognitives
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement supérieur
Uncontrolled Keywords: Engagement cognitif, Stratégies métacognitives, Anglais langue étrangère, Stratégies affectivo-motivationnelles, Adulte
Mots-clés en anglais: Cognitive engagement, Metacognitive strategies, English as a foreign language, Affectivo-motivational strategies, Adult
Abstract: L’anglais apparaît souvent pour les étudiants en BTS TP et BTS MAV par alternance comme une matière difficile à apprendre. L’étudiant a déjà choisi de continuer ses études. Cependant, suivre une formation dans les travaux publics, suppose aussi de s’investir dans des matières autres que celles en lien direct avec les travaux publics comme l’anglais. La recherche présentée ici a deux points d’origine: la formation professionnelle et la littérature scientifique autour de l’engagement cognitif et l’apprentissage des langues. Ceux-ci ont amenés les questions suivantes: quels facteurs expliquent ce désengagement cognitif en anglais dans un contexte académique? Y-a-t-il une différence entre des 1ères et des 2èmes années du point de vue de l’engagement cognitif et des performances? Est-ce que les facteurs affectant l’engagement cognitif sont les mêmes pour les 1ères et les 2èmes années? Quelle évolution y-a-t-il de la 1ères à la 2èmes année au sein d’un même groupe? Dans ce cadre, cette thèse présente quatre études menées soit sur 95 ou sur 46 apprenants de BTS. Celles-ci ont pour objectif d’étudier l’effet de facteurs affectivo-motivationnels sur l’engagement cognitif et la performance lors d’un BTS Blanc en anglais selon l’année d’étude de deux groupes distincts d’élèves de BTS et d’une année à l’autre chez un même groupe d’élèves en BTS. Les résultats obtenus lors de ces études n’ont néanmoins pas confirmé toutes nos hypothèses. La discussion de ces résultats est organisée autour de six points principaux. Une première partie parle de la mesure de l’engagement cognitif des étudiants. Une seconde partie traite de la limitation qui apparait car l’étude n’est faite que dans une seule école. Une troisième partie se centre sur la traduction des questionnaires et donc de la formulation des items. Une quatrième partie considère la similarité des items représentant les connaissances métacognitives et les stratégies métacognitives de l’engagement cognitif. Une cinquième partie aborde la possibilité d’auto-influence entre les facteurs. Finalement, le fait que les apprenants pourraient répondre aux questionnaires en fonction des attentes ou de ce qui est socialement acceptable sera aussi abordé comme une piste de travail pertinente.
English abstract: For students working towards a BTEC in Public Works or in Maintenance and After-Sale Service under a work-study contract, English as a foreign language often appears to be a subject difficult to learn. Those students have already chosen to go on with their studies. To get more education to go into a specific trade, specifically here Public Works, however also implies being committed to studying subjects other than the ones relating to public works like English. Thus, the present research originates from professional training and from scientific literature on cognitive engagement and language learning. These observations have made us wonder: which specific factors can explain the lack of cognitive engagement in English in this academic context? Is there a difference between the 1st and the 2nd years as regards to engagement and performances? Are the factors affecting cognitive engagement the same for the 1st and the 2nd years? What kind of evolution is there within the same group of students between the 1st and the 2nd year? In this context, this present thesis exposes four studies done on either 95 or 46 BTEC students. These aim at studying the effect of affectivo-motivational factors on cognitive engagement based on year of study for two different groups of students or for the same group of students. The results gathered during these studies have however not confirmed all of our hypotheses. The discussion on these results is organized around six main points. A first point studies the way the students’ cognitive engagement is measured. A second point talks about the limitation arising from our study only being carried out in one school. A third point focuses on the translation of the questionnaires from English to French and therefore on the formulation of the items. A fourth point concentrates on the similarity of the items describing the metacognitive knowledge and the metacognitive strategies of the cognitive engagement. A fifth point considers the fact that the variables could influence each other. Finally, the students’ reaction to the questionnaire is also considered as an interesting avenue since they could choose to meet the teacher’s expectations or say what is socially acceptable through the answers of their questionnaires.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8324