Musique, Musicothérapie et Dépression : est-il en-corps temps d’être créatif ? Élaboration et exploration dynamiques d’un dispositif clinique en thérapie médiatisée

Abbadie de Nodrest, Laurie d' (2019) Musique, Musicothérapie et Dépression : est-il en-corps temps d’être créatif ? Élaboration et exploration dynamiques d’un dispositif clinique en thérapie médiatisée. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Laurie d'.Abbadie de Nodrest_these_8334.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (4MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Music, Music-Therapy and Depression : is there still time to be creative ? Dynamic development and exploration of a clinical device in mediatized therapy
Creators: Abbadie de Nodrest, Laurie d'
Directeur de recherche: Sudres, Jean-Luc
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé - CERPPS
Diplôme: Doctorat en Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Psychiatrie et santé mentale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Psychologie et comportements
Uncontrolled Keywords: Corps, Créativité, Dépression, Émotions, Musicothérapie
Mots-clés en anglais: Body, Creativity, Depression, Emotions, Music-therapy
Abstract: Rares sont les recherches intégratives et contrôlées étudiant l’impact de la musicothérapie (réceptive, active, créative) en réponse à la symptomatologie dépressive. Les objectifs de cette étude exploratoire sont d’évaluer quantitativement et qualitativement l’aptitude à être dans l’instant présent, le fonctionnement défensif, la sévérité de la dépression, le degré alexithymique, la distorsion corporelle, la temporalité, la créativité avant, pendant, après et bien-après la participation aux dispositifs de musicothérapie. Le vécu des ateliers est aussi relevé pendant, après et un mois après l’ensemble des séances. 84 adultes (hommes et femmes) ont été retenus. Pris en charge dans un hôpital et une clinique psychiatriques en Midi-Pyrénées, 29 sujets ont participé à l’atelier actif et créatif (Mâge= 52.70 ; ET= 18.60), 28 à l’atelier réceptif et créatif (Mâge= 52.00 ; ET= 12.70) et 27 à la thérapie habituelle (Mâge= 48.10 ; ET= 13.00). Chacun a complété le Five Facets Mindfulness Questionnaire, le Defense Style Questionnaire, le Beck Depression Inventory, le Bermond-Vorst Alexithymia Questionnaire, et le Body Distortion Questionnaire. Les deux groupes de musicothérapie ont également répondu au Vécu par séance, ainsi qu’à l’Echelle Clinique des Thérapies Médiatisées. L’analyse statistique suggère des différences significatives entre le pré- et le post-test en écho aux données qualitatives et cliniques. Un dispositif de musicothérapie composite, adressé aux soignants, est proposé à l’issue de ce travail. Des améliorations sont repérées aux différents niveaux observés (présence dans l’instant, défenses, sévérité de la dépression, émotions, affects, distorsion corporelle, temporalité, créativité). L’effet positif des ateliers reste néanmoins à confirmer lors d’une recherche étudiant un plus grand échantillon.
English abstract: Few integrative and controlled researches have studied the impact of music-therapy (receptive, active, creative) in response to depressive symptomatology. The aims of this exploratory study are to asses quantitatively and qualitatively the mindfulness, the defensive functioning, the severity of depression, the alexithymic degree, the body distortion, the temporality, the creativity before, during, after and long after the participation in music-therapy workshops. The patient’s experience is also noticed during these workshops, after and one month after all sessions. 84 (male and female) have been integrated in the research. Hospitalized in a psychiatric hospital and clinic in Midi-Pyrénées, 29 subjects participated in the active and creative workshop ((Mage= 52.70 ; ET= 18.60), 28 in the receptive and creative workshop (Mâge= 52.00 ; ET= 12.70), and 27 in the usual care (Mâge= 48.10 ; ET= 13.00). Each completed the Five Facets Mindfulness Questionnaire, the Defense Style Questionnaire, the Beck Depression Inventory, the Bermond-Vorst Alexithymia Questionnaire, and the Body Distortion Questionnaire. The two music-therapy groups also answered to the Experience per session, and to the Clinical Scale of Mediatized Therapies. The statistical analysis suggests significant differences between pre- and post-test in connection with qualitative as well as clinical data. A composite music-therapy device, addressed to caregivers, is proposed at the end of this work. Improvements have been found at the different levels (mindfulness, defenses, severity of depression, emotions, affects, body distortion, temporality, creativity). However, the positive impact of the workshops should be confirmed by research studying a larger sample.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8574