Évaluation et mise en évidence des effets de la charge mentale de travail sur l’adaptabilité comportementale et physiologique

Mallat, Charlotte (2019) Évaluation et mise en évidence des effets de la charge mentale de travail sur l’adaptabilité comportementale et physiologique. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Charlotte.Mallat_these_5999.pdf


Télécharger (1MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Evaluation and highlight the mental workload effects on behavioral and physiological adaptability
Creators: Mallat, Charlotte
Directeur de recherche: Capa, Rémi
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Diplôme: Doctorat en Ergonomie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Sciences cognitives
Uncontrolled Keywords: Charge mentale de travail, Performance, Effort, Réactivité cardiovasculaire
Mots-clés en anglais: Mental workload, Performance, Effort, Cardiovascular reactivity
Abstract: Face à une évolution technologique croissante centrée sur la conception et l’automatisation pour plus de performance, étudier les effets de la charge mentale de travail sur l’efficience et l’adaptabilité humaine présente un réel intérêt. L’objectif de ce manuscrit est d’évaluer la charge mentale de travail et de mettre en évidence ses effets sur l’efficience, se traduisant par une adaptabilité comportementale et physiologique de l’opérateur. Plus précisément, il s’agit de faire varier les exigences de la tâche (par exemple, la difficulté, la pression temporelle, la complexité) pour évaluer et identifier les effets engendrés sur l’adaptabilité de l’opérateur. L’adaptabilité comportementale était indexée à la performance avec la mise en place de stratégie et l’adaptabilité physiologique à la mobilisation de l’effort mental avec le score de réactivité de la période de pré-éjection. Le premier chapitre démontre un effet curvilinéaire de la charge mentale de travail sur l’adaptabilité comportementale et physiologique, comme postulé par Hancock et Szalma (2006). Le second chapitre met en évidence que la pression temporelle pouvait dans une certaine mesure favoriser l’adaptabilité comportementale, notamment la mise en place de stratégie. Le troisième chapitre montre que les tâches complexes de contrôle du trafic aérien permettent l’activation du compromis performance-effort se traduisant par une adaptabilité comportementale et physiologique de l’opérateur. Ce manuscrit met en lumière l’importance des facteurs humains dans la boucle de conception des environnements de travail, afin de les repenser et/ou de faire intervenir des outils d’aide si nécessaire, au moment le plus opportun et sous sa forme la plus probante, afin de favoriser une charge mentale optimale.
English abstract: Faced with a growing technological evolution-oriented design and automation, studying the effects of mental workload on human efficiency and adaptability arouses genuine interest. The objective of this manuscript is to evaluate the mental workload and to highlight its effects on efficiency, resulting in a behavioral and physiological adaptability of the operator. More precisely, it is a matter of varying the task demand (for example, the difficulty, the temporal pressure, the complexity) to evaluate and identify the effects on the behavioral and physiological adaptability of operator. Behavioral and physiological adaptability was indexed by performance and pre-ejection period reactivity related to effort mobilization. The first article allowed us to highlight a curvilinear effect of mental workload on behavioral and physiological adaptability, as postulated by Hancock and Szalma (2006). The second article has showed that the temporal pressure could to a certain extent promote behavioral adaptability, especially the implementation of strategy. The third article has demonstrated that the air traffic control complex tasks are likely to activate a performance-effort trade-off resulting both behavioral and physiological adaptability of the operator. The applicative purpose of this thesis is to highlight the importance of human factors in the environments design loop, in order to rethink them and/or to bring in tools of help if necessary, at the most opportune moment and in its form the most convincing, in order to promote an optimal mental workload.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9048