Analyse de l'expérience en classe d'élèves en difficulté d'apprentissage

Faye, Abdoulaye (2019) Analyse de l'expérience en classe d'élèves en difficulté d'apprentissage. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Abdoulaye.Faye_these_5372.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (3MB) | Request a copy
[img] Version de Diffusion Annex
Text

Abdoulaye.Faye_these_5507.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Classroom activity of students with learning difficulties
Creators: Faye, Abdoulaye
Directeur de recherche: Carnus, Marie-France
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Education, Formation, Travail, Savoirs - EFTS
Diplôme: Doctorat en Sciences de l'Education
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Uncontrolled Keywords: Difficulté d’apprentissage scolaire, Collège, Enquête auprès des adolescents, Analyse de l’activité, Cours d’action, Expérience en situation
Mots-clés en anglais: Learning difficulty, High school, Research with teenagers, Activity analysis, Course of action, Situated experience
Abstract: Cette recherche porte sur un sujet se situant au cœur des enjeux de formation et d’éducation. Il traite de la difficulté d’apprentissage scolaire et plus particulièrement des élèves qui en font l’objet. Son originalité réside dans l’approche pour comprendre ce qui se joue au sein des situations d’apprentissage pour ces élèves. En effet, l’étude s’appuie sur leur témoignage afin de documenter leur expérience en classe et comprendre les logiques qui sont les leurs. Une telle démarche a permis de rappeler les lancinantes questions épistémologiques, éthiques et méthodologiques qu’engendre la recherche auprès de jeunes scolarisés en situation d’affaiblissement. La thèse conclut sur des éclairages inédits sur l’activité des élèves en difficulté d’apprentissage au sein de la classe. Les élèves suivis sont mobilisés dans le travail et font des efforts notables pour réussir les apprentissages. Pourtant, cette mobilisation leur offre peu de chances d’atteindre les compétences visées du fait des modalités de leur engagement dans la situation : focalisation sur des aspects marginaux des tâches, difficulté à maintenir une attention continue dans l’effort, prédominance des sensations désagréables en classe, dépendance sur autrui dans le travail, etc. En somme, ces élèves adoptent des comportements leur évitant, a minima, de ne pas être décrochés du cours mais ils restent en marge des apprentissages essentiels. Ces résultats rappellent que l’expérience de l’élève en classe n’est pas celle que s’imagine l’institution. Elle ressort des logiques qui sont propres à l’acteur et se détermine à travers sa manière de s’inscrire dans l’environnement.
English abstract: This study deals with the classroom experience of students with learning difficulties in high school. Its originality lies in the choice of giving voice to these teenagers to understand what their experience within learning situations is. During our study, we stumbled on the nagging epistemological, ethical and methodological questions related to doing a research with under-represented people. The thesis concludes with new insights on the classroom activity of children with learning difficulties. These students are mobilized for the work and they make noticeable efforts to succeed. However, this mobilization offers them little chance to achieve the targeted competencies mostly because of the way they engage into classroom activities. They tend to focus on marginal aspects of the tasks and they can hardly maintain a constant attention in the effort of answering questions. Moreover, they frequently experience unpleasant feelings during activities and tend to depend on others when they are put on task. In short, these students adopt behaviours that prevent them from being dropped out of the classroom activities, but they remain at the fringes of essential learning. These results remind us that the student’s experience in the classroom is not the one imagined by the institution. It emerges from the logics that are specific to the actor and is determined through their ways of entering the classroom environment.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9053