Le burn-out maternel : état des lieux, vécu des mères et validation d'un questionnaire

Sánchez Rodríguez, Raquel (2018) Le burn-out maternel : état des lieux, vécu des mères et validation d'un questionnaire. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Raquel.Sánchez Rodríguez_these_5184.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (3MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Maternal burn-out : state of play, maternal experience, and validation of a questionnaire
Creators: Sánchez Rodríguez, Raquel
Directeur de recherche: Callahan, Stacey
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé - CERPPS
Diplôme: Doctorat en Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
Uncontrolled Keywords: Burn-out maternel, Pression sociale, Dépression, Anxiété, Validation de questionnaire
Mots-clés en anglais: Maternal burnout, Social pressure, Depression, Anxiety, Questionnaire validation
Abstract: La maternité soumet les femmes à de grandes exigences pouvant les amener jusqu’à l’épuisement maternel. Si la psychopathologie dans la période périnatale a fait l’objet de nombreuses études, peu de recherches se sont ciblées sur les difficultés vécues par les femmes dans leur rôle spécifique de mère par la suite. Le but de ce travail est ainsi d’apporter des connaissances scientifiques concernant la psychopathologie du burn-out maternel, son vécu et son évaluation.L’étude 1 est une étude exploratoire qualitative menée auprès de 4 focus groupes.L’objectif était d’explorer des notions spécifiquement associées à la maternité telles que les notions de sacrifice ou encore de mère idéale, ainsi que les attentes de l’entourage. Les résultats ont soulevé que l’épuisement maternel trouve son origine dans les tâches et les responsabilités souvent reliées au rôle maternel ainsi que dans la pression exercée par l’entourage.L’étude 2 propose des profils des mères en burn-out basés sur le stress parental, le stress environnemental, l'anxiété et les symptômes dépressifs. Quatre profils ont été mis en évidence dans l'échantillon : le premier caractérisé par les difficultés avec l'enfant, le second présentait une prédominance de symptômes anxieux et une grande détresse parentale, le troisième manifestait une détresse sévère et le quatrième présentait de faibles niveaux de tous les symptômes.L’étude 3 avait comme objectif la création et la validation d’un questionnaire de burn-out maternel permettant d’examiner la prévalence des mères concernées. Les analyses factorielles ont permis de retenir une structure à trois facteurs qui représentait 51% de la variance : manifestations émotive-comportementales négatives, épuisement physique et émotionnel et sentiment d’accomplissement parental. Selon les scores seuil établis, 18,3% des mères auraient un certain degré d’épuisement et 6,6% pourraient souffrir d'épuisement maternel.
English abstract: Motherhood subjects women to high demands that can lead them to maternal burnout. Although psychopathology in the perinatal period has been the subject of many studies, little research has focused on the difficulties experienced by women in their specific role as mothers afterwards. The purpose of this work is thus to provide scientific knowledge concerning the psychopathology of maternal burn-out, its experience and its evaluation.Study 1 is a qualitative exploratory study conducted with 4 focus groups. The goal was to explore concepts specifically related to maternity such as notions of sacrifice or ideal mother, as well as the expectations of the entourage. The results have shown that maternal exhaustion is rooted in tasks and responsibilities that are often related to maternal roles and peer pressure. Study 2 provides profiles of burnout mothers based on parental stress, environmental stress, anxiety, and depressive symptoms. Four profiles were highlighted in the sample: the first characterized by difficulties with the child, the second showed a predominance of anxiety symptoms and great parental distress, the third had severe distress and the fourth had low levels of all symptoms. Study 3 aimed at creating and validating a maternal burnout questionnaire (MBS) to examine the prevalence of the mothers concerned. Factor analyzes retained a three-factor structure that accounted for 51% of the variance: negative emotive-behavioral manifestations, physical and emotional exhaustion, and sense of parental achievement. According to the threshold scores, 18.3% of mothers would have some degree of burnout and 6.6% could suffer from maternal burnout.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9311