Soins de support art-thérapiques en oncologie : d'un état des lieux à l'élaboration et l'évaluation d'un dispositif

Lelièvre, Marie (2018) Soins de support art-thérapiques en oncologie : d'un état des lieux à l'élaboration et l'évaluation d'un dispositif. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Marie.Lelièvre_these_7151.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (3MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Art-therapeutic supportive cares in oncology : from a overview to a programm development and his assessment
Creators: Lelièvre, Marie
Directeur de recherche: Sudres, Jean-Luc
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé - CERPPS
Diplôme: Doctorat en Psychopathologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
Uncontrolled Keywords: Cancer, Soins de support, Art-thérapie, Qualité de vie, Image du corps
Mots-clés en anglais: Cancer, Support care, Art-therapy, Quality of life, Body image
Abstract: Le traitement du cancer a des conséquences biopsychosociales importantes sur les patients. Près de 80% d’entre eux ressentent douleur, fatigue, et l’impact émotionnel peut se manifester par de l’anxiété. La qualité de vie (QdV) des malades atteints de cancer est devenue la préoccupation première de l’état français. Les soins de support se sont développés depuis 2003 dans cet objectif et pour améliorer le vécu des effets secondaires. Ils offrent différents suivis dont l’art-thérapie. De précédentes études ont montré l’efficacité des thérapies médiatisées auprès de patients hospitalisés. Des améliorations de la QdV, de la fatigue et de l’anxiété y ont été observées. Elles montrent toutes une efficacité de l’art-thérapie, quels que soient sa durée et le type de médiation.Cette étude propose de comparer 2 groupes expérimentaux suivant des art-thérapies différentes, à un groupe contrôle (N=29). L’ouverture et la pensée divergente pour la créativité, QdV, anxiété et image du corps ont été évaluées avec un ensemble de questionnaires soumis aux volontaires, en test et re-test (+3 mois). Les deux art-thérapies sont à médiation plastique et se décomposent en trois temps : relaxation, création et verbalisation. Les séances de l’Art-Thérapie Continue (ATC) n’ont pas d’ordre, de nombre ou de thèmes déterminés à l’avance, tandis que le programme Sens Et Motions (SEM) est structuré en 6 séances autour des sens. Les résultats quantitatifs montrent que le suivi d’une thérapie médiatisée accentue l’amélioration du bien-être physique des malades. L’ATC ramène le niveau d’anxiété de ses participants à un niveau « normal », tandis que SEM diminue la sensation de fatigue et restaure l’image du corps. L’analyse qualitative renforce ces constats et ajoute des axes d’amélioration comme l’estime de soi.Un programme art-thérapique doit être pensé avec une structure et des objectifs, afin de répondre aux besoins spécifiques d’une population et s’associer aux traitements médicaux pour une meilleure adhésion ou acceptation de leurs effets.
English abstract: Cancer treatment induces serious biopsychosocial consequences for patients. About 80% of patients feel pain, fatigue, and emotional impact can lead to anxiety. The quality of life (QoL) of people with cancer has become the major concern for the French Governement. Supportive care has developed since 2003 to that end and to lessen the side-effects incidence. It offers different types of monitoring including art-therapy. Prior studies have shown efficacy of therapies that are proposed to hospitalized patients. Improvement of QoL, fatigue and anxiety have been observed. All these studies show efficacy of art-therapy, regardless of duration and types of mediation.This study compares 2 experimental groups involved in different kind of art-therapy, with a control group (N=29). Openness and divergent thinking for creativity, QoL, anxiety and body image are explored with a standard assessment protocol submitted to participants in test and re-test (+3 months). The two art-therapies consist of 3 phases: relaxing, creating and debriefing. The 'Continuous Art-Therapy' (CAT) sessions have no predetermined order, number or theme, while 'Senses and Motives' (SEM) is a structured program of 6 art-therapeutic sessions. The quantitative results show that an art-therapy practice improves the sensation of physical well-being. CAT brings the level of anxiety of its participants down to a healthy level, and opens them to the action, whereas SEM reduces the feeling of fatigue and restores the body image. The qualitative analysis strengthens these findings and adds areas of improvement like self-esteem.An art-therapy program can be conceived with a structure and objectives in order to respond to the patients’ needs: self-esteem and body-image restorations, decreased anxiety. It can associate with medical treatments for a better acceptance or physical well-being.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9321