Habiter son toit pour s'habiter soi, de l'espace psychique à l'espace vécu : contribution au développement identitaire de l'adolescent en institut médico-éducatif par la mise en oeuvre d'un dispositif à médiation thérapeutique

Calestrémé, Marie (2017) Habiter son toit pour s'habiter soi, de l'espace psychique à l'espace vécu : contribution au développement identitaire de l'adolescent en institut médico-éducatif par la mise en oeuvre d'un dispositif à médiation thérapeutique. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Marie.Calestrémé_these_3236.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (3MB) | Request a copy
[img] Version de Diffusion Annex
Text

Marie.Calestrémé_these_6138.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Living under one's own roof in order to live within oneself, from psychic space to real-life space : a contribution to the development of teenage identity in medical special needs educational institutes through the setting up of a program of therapeutic mediation
Creators: Calestrémé, Marie
Directeur de recherche: Sudres, Jean-Luc
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé - CERPPS
Diplôme: Doctorat en Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
Uncontrolled Keywords: Adolescence, Evaluation, Habitat, Handicap psychique, Identité, Thérapie médiatisée
Mots-clés en anglais: Art therapy, Assessment, Home environment, Identity, Mental disability, Teenager
Abstract: Introduction : L’adolescence est l’âge des transformations et des changements d’équilibre entre le dedans et le dehors. Le programme « Mon Toit et Moi ! » se propose d’explorer le thème de « l’habitat », en tant que marqueur d’identité, à travers un dispositif de médiation thérapeutique, en partant du postulat de l’existence d’un lien entre l’appropriation de son espace de vie et la construction identitaire. Méthode – 65 adolescents présentant un handicap psychique, accueillis en Institut Médico-éducatif (I.M.E.) ont participé à l’étude (Moyenne : 16.58 ans ; ET : +/- 1.55) avec un groupe expérimental (n =32) ayant suivi un programme de thérapie médiatisée de 6 séances et un groupe contrôle (n =33). Les outils d’investigation suivants ont été utilisés : l’Echelle Toulousaine d’Estime de Soi (E.T.E.S.), le questionnaire des 5 Facteurs pour Enfants (B.F.Q.-C.) et l’Echelle d’Anxiété Multidimensionnelle pour Enfants (M.A.S.C.), selon un protocole test-retest. Cette approche quantitative est complétée par une démarche qualitative, axée sur des aspects sociodémographiques, diagnostiques et sur le processus thérapeutique en atelier. Résultats – La recherche se décline en 3 parties : 1. Typologie singulière des adolescents en I.M.E. ; 2. Elaboration et évaluation d’un programme de thérapie médiatisée dans une perspective comparative. Parmi les principaux résultats, il apparaît deux axes de travail thérapeutiques : l’axe somato-émotionnel et l’axe psycho-social ; 3. Evaluation clinique du processus d’atelier et des productions réalisées par les adolescents. Conclusion – Le programme de thérapie médiatisée permet d’améliorer un ensemble de dimensions de l’identité chez l’adolescent. Les adolescents ayant bénéficié du programme s’approprient progressivement des espaces pour en faire des lieux d’ancrage identificatoires. Cette démarche est à développer au sein des institutions de soin accueillant des adolescents présentant un handicap psychique.
English abstract: Introduction: Adolescence is the age of transformations and changes in balance between the inside and the outside. The program "My Roof and I!" aims at exploring the theme of “the home environment”, as a marker of identity, through the setting up of a program of therapeutic mediation, based on the assumption of the existence of a link between the appropriation of one’s living space and the construction of identity. Method - 65 teenagers with a mental disability took part in the study, being taken care of in a Medical Special Needs Educational Institute presenting a mental disability (average age: 16.58; S.D.: +/-1.55) with an experimental group (n=32) who followed a therapeutic mediation program consisting of 6 sessions and a control group (n=33). The following investigation tools were used: the Toulousian Self-Esteem Scale (E.T.E.S), the Big Five Questionnaire for Children (B.F.Q.-C) and the Multidimensional Anxiety Scale for Children (M.A.S.C), following a test-retest protocol. This quantitative approach is completed by a qualitative approach, focused on sociodemographic, diagnostic aspects and the therapeutic process in workshops. Results – The study includes 3 parts: 1. Singular typology of teenagers in a Medical Special Needs Educational Institute; 2. Development and assessment of an art therapy program from a comparative perspective. Among the main results, two therapeutic working axes can be seen: the somato-emotional axis and the psycho-social axis; 3.Clinical assessment of the workshop process and creative work made by the teenagers. Conclusion - The program of art therapy enables a whole set of dimensions of teenage identity to be improved. The teenagers who benefited from the program gradually appropriate spaces which help them fix their identity. This approach should be developed within the institutions caring for teenagers presenting a mental disability.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9344