Métaphysique et facticité : penser la présence à partir de Martin Heidegger

Warkocki, Wawrzyn (2019) Métaphysique et facticité : penser la présence à partir de Martin Heidegger. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Wawrzyn.Warkocki_these_7684.pdf


Télécharger (1MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Metaphysics and facticity : thinking of presence from the view of Martin Heidegger
Titre dans une autre langue: Metaphysik und Faktizität : Zu einem Denken der Anwesenheit im Ausgang von Martin Heidegger
Creators: Warkocki, Wawrzyn
Directeur de recherche: Montebello, Pierre
Doctoral school: ALLPH@ : Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication
Research unit: Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs - ERRAPHIS
Diplôme: Doctorat en Philosophie
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Philosophie
Uncontrolled Keywords: Heidegger, Métaphysique, Facticité, Ontologie, Présence
Mots-clés en anglais: Heidegger, Metaphysics, Facticity, Ontology, Presence
Abstract: La présente étude questionne le concept heideggérien de facticité dans le contexte de ce que Heidegger appelle la destruction de l'histoire de l'ontologie et, plus tard, le dépassement de la métaphysique. D'une part, il s'agit d'éclairer la pensée de Heidegger dans son développement historique, a partir d'une perspective précise, celle du concept de facticité. D'autre part, la tâche de mon travail est de développer un concept de facticité radicalisée. Dans la pensée de Heidegger, la facticité a été conçue depuis le début des années 1920 sous le nom de « vie facticielle » et peut etre aussi comprise dans Etre et temps comme « projet jeté » de l'existence humaine (Dasein). Une saisie adéquate de la facticité exigerait dans cette période une « destruction de l'histoire de l'ontologie ». Apres le soi-disant « tournant » dans les années 1930, la pensée relevant de l'histoire de l'etre (Ereignisdenken) nécessite un « dépassement de la métaphysique » ou une « appropriation de la métaphysique ». La question directrice que nous nous posons est la suivante : si la facticité chez le premier Heidegger est une condition de possibilité de la destruction de l'ontologie, quelle serait donc analogiquement une condition de possibilité d'un dépassement (ou d'un appropriation) de la métaphysique ? Il est généralement admis que la facticité est le point de départ de la philosophie heideggérienne, mais elle disparaît avec le temps. Une hypothese de ce travail affirme que le concept de facticité, mutatis mutandis, est radicalisé sous le nom de l'événement d'appropriation (Ereignis). Le « la » (Da) du concept d'etre-la (Dasein) de Heidegger est a comprendre comme facticité de l'existence. Par conséquent, tout notre travail de doctorat s’exprime dans une certaine mesure comme une explication philosophique de ce « la », dans un examen critique de la métaphysique dont le seul theme, selon Heidegger, est l'etre (Sein).
English abstract: The focus of the present study is to investigate Heidegger's concept of facticity in the context of what he calls the destruction of the history of ontology, followed by, the overcoming of metaphysics. On the one hand, my task is to elucidate Heidegger's thought in its historical development, from a precise perspective, that of the concept of facticity. On the other hand, I aim to develop a concept of radicalized facticity. In Heidegger's thinking, facticity has been conceived since the early 1920s under the name of "facticial life" and can be understood in Being and Time as a "thrown project" of human existence (Dasein). In this time, an appropriate grasping of facticity would require a "destruction of the history of ontology." Ever since the so-called "turn" in the 1930s, the event thinking (Ereignisdenken) requires an "overcoming of metaphysics" or an "appropriation of metaphysics". My general guiding question is the following: if facticity in the early Heidegger is a condition of the possibility of the destruction of ontology, what would be analogically a condition of possibility of an overcoming (or appropriation) of metaphysics? It is generally accepted that facticity is the starting point of Heidegger's philosophy, but it disappears over time. One of the hypothesis of this work asserts that the concept of facticity, mutatis mutandis, is radicalized under the name of the event of appropriation (Ereignis). The "there" (Da) of Heidegger's concept of being-there (Dasein) is to be understood as facticity of existence. Therefore, my entire doctoral work handles, to a certain extent, the philosophical explanation of this "there", in a critical examination of metaphysics, whose only subject, according to Heidegger, is being (Sein).
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9362