Les difficultés décisionnelles du collège à l'université : rôle des attitudes parentales, de l'identité vocationnelle et de l'estime de soi. Étude longitudinale auprès de jeunes engagés dans un processus d'orientation

Brioux, Kimberley (2019) Les difficultés décisionnelles du collège à l'université : rôle des attitudes parentales, de l'identité vocationnelle et de l'estime de soi. Étude longitudinale auprès de jeunes engagés dans un processus d'orientation. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Kimberley.Brioux_these_7522.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
[img]
Preview
Version de Diffusion Annex
Text

Kimberley.Brioux_these_5676.pdf


Télécharger (16MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Career decision-making difficulties from middle school to university: role of parental career-related behaviors, vocational identity and self-esteem. Longitudinal study of youth involved in orientation process
Creators: Brioux, Kimberley
Directeur de recherche: Oubrayrie-Roussel, Nathalie
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Laboratoire de Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail - LPS-DT
Diplôme: Doctorat en Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
Uncontrolled Keywords: Orientation scolaire et professionnelle, Difficultés décisionnelles, Attitudes parentales, Identité vocationnelle, Estime de soi
Mots-clés en anglais: Academic and vocational orientation, Career decision-making difficulties, Parental career-related behaviors, Vocational identity, Self-esteem
Abstract: L’objectif est d’évaluer l’influence de facteurs sociaux (attitudes parentales) et personnels (identité vocationnelle, estime de soi) sur les difficultés décisionnelles de jeunes en passe de s’orienter, tout en soulignant la part active et subjective du sujet, tant dans son rapport à soi, qu’à autrui et au monde. Dans le volet quantitatif, 3760 jeunes (3186 élèves ; 565 étudiants), âgés de 13 à 25 ans (M = 16.77 ; ET = 2.21), ont participé au protocole longitudinal en trois temps mis en place. Ils ont répondu collectivement en ligne au Career decision-making Difficulties Questionnaire, au Parental Career-related Behavior Questionnaire, au Vocational Identity Status Assessment et à l’Échelle multidimensionnelle d’estime de soi pour adolescents. Dans le volet qualitatif, des entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès de 22 jeunes (16 élèves ; 6 étudiants) âgés de 14 à 24 ans (M = 17.45 ; ET = 2.86). L’étude des prédicteurs des difficultés décisionnelles indique que celles intervenant avant l’engagement dans le processus décisionnel (manque de préparation) sont expliquées par des facteurs relationnels en début d’année pour les lycéens de Terminale et par des facteurs personnels en début et en fin d’année pour les étudiants. Les difficultés intervenant au cours du processus décisionnel (manque d’informations, informations incohérentes) sont expliquées par des facteurs personnels. Pour les lycéens de Seconde et les étudiants, c’est une estime de soi défavorable au plan professionnel rapportée en fin d’année qui ressort, pour les lycéens de Terminale et les étudiants, c’est une faible exploration de surface en fin d’année qui s’observe. Pour les lycéens de Seconde, un faible engagement en milieu d’année apparaît. Les résultats de la CHD démontre la dynamique d’élaboration des choix au regard des processus explicatifs retenus. La mise à jour des spécificités propres à chaque palier d’orientation considéré, ainsi que la réalisation d’études de cas, attestent également de cette dynamique. Le discours des jeunes, en approfondissant les résultats évoqués, fait apparaître des éléments inédits, tels l’identification de nouvelles sources de soutien ou de nouveaux types de difficultés. D’autres pistes de réflexion sont envisagées et la complémentarité des résultats quantitatifs et qualitatifs est soulignée.
English abstract: This study aims to analyse influence of social (parental career-related behaviors) and personal (vocational identity, self-esteem) factors on career-decision making difficulties reported by youth engaged in academic and vocational orientation process and to highlight subject's active and subjective part in his relationship with himself, others and world. In quantitative part, 3760 youth (3186 school students; 565 undergraduate students), aged 13 to 25 (M = 16.77; SD = 2.21), participated at longitudinal design featuring threee waves of data collection used. They replied collectively four online questionnaires: Career decision-making Difficulties Questionnaire, Parental Career-related Behavior Questionnaire, Vocational Identity Status Assessment and Échelle multidimensionnelle estime de soi pour adolescents. In qualitative part, semi-structured interviews were conducted with 22 youth (16 school students; 6 undergraduate students), aged 14 to 24 (M = 14.45; SD = 2.86). Predictors’ analysis of the career-decision making difficulties reported by youth shows that difficulties which intervene before engagement in the decision-making process (lack of preparation) are mainly explained by relational factors at the begining of the year for 12th grade students and to personal factors at the begining and at the end of the year for undergraduate students. Difficulties which intervene throughout decision-making process (lack of informations, inconsistent informations) are especially explained by personal factors like unfavourable vocational self-esteem at the end of the year for 10th grade students and for the undergraduate students, low in-breadth exploration at the end of the year for 12th grade students and for the undergraduate students as well as low commitment at the middle of the year for 10th grade students. CHD’s results show the dynamic of making choices in ligh of explanatory processes included in this study. Results also highlight this dynamic's heterogeneite through every educational and vocational orientation level studied. Based on this results, case studies also attested this diversity. This case studies established new elements like identification of new support sources or new type of difficulties, allowing to explore others research’s path and to confirm results’ complementarity.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9071